Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 juin 2011 7 12 /06 /juin /2011 17:07

Comme il pleut aujourd'hui et après une petite grasse matinée bienvenue, j'ai pensé que ce serait une bonne idée de vous raconter un peu la chronique des dix derniers jours.

Tout a commencé par la visite d'une nième maison, belle mais au loyer bien dispendieux par rapport au marché local, et par une discussion à bâtons rompus avec le propriétaire, pas trop habitué apparemment à discuter loyer et autres, surtout complètement inflexible, limite profiteur...Tout ce qu'ai j'ai gagné à l'issue de la discussion...Ceux sont mes probables gallons de "maudit français" à ses yeux...

L'expérience des visites de logements avec les propriétaires d'ici m'a permis au moins de développer un sens pour différencier le margoulin qui essaie de profiter de la situation et qui n'a pas de parole, et le propriétaire sérieux, content d'avoir en face de lui autre chose qu'une bande d'étudiants prêts à saccager le logement en moins d'un an!

Il faut savoir qu'au Québec la loi protège pas mal les locataires et après certaines visites quelque peu exotiques, il ne m'a pas fallu longtemps pour le comprendre! Bref, un peu contrarié, j'ai décidé de réorienter ma stratégie de recherche en visitant des appartements. Je suis donc tombé un peu par hasard sur un logement situé dans "main street", pour les connaisseurs la 4ème Avenue, et je me suis dit que c'était "pas si pire". Le logement se trouve au-dessus d'une boulangerie-pâtisserie française et à côté de l'unique endroit de La Pocatière où l'on sert des expressos comme en Europe (où chez Denise et Raynald).

Il présente l'avantage d'être presque tout équipé: deux frigos, laveuse et sécheuse, aspirateur, cuisinière, divan, tables et chaises...Cinq chambres et deux salles de bain, un petit balcon à l'arrière et une grande terrasse (au moins dix mètres de long) qui donne sur la grande rue. La bâtisse n'est pas récente mais l'extérieure a été refait récemment et présente toutes les caractéristiques du style "canadien". Occupée jusqu'à fin juin par des étudiants, qui ne m'ont pas déçu eux non plus dans leur genre, j'ai décidé de signer le bail, étant donné que le propriétaire, lassé par des années de location avec des étudiants, a consenti un gros effort sur le montant du loyer, se conformant à mon maximum acceptable. Le bail est plus simple qu'en France, on peut s'en procurer un pour moins de 2$, il a trois pages, il décrit les charges du locataire et les obligations du propriétaire, il est signé pour un an, dans mon cas dix mois et demi. Pas de fiches d'imposition, pas d'impôts sur le revenu, pas de garants, pas d'état des lieux....Le propriétaire appelle juste l'employeur pour vérifier que la personne est sérieuse...Me voilà donc bien content et soulagé.

Dans la foulée, nous sommes partis à Montréal avec Denise et Raynald pour voir l'exposition de l'empereur chinois et son armée de terre cuite au musée des Beaux-Arts. Ne connaissant pratiquement rien à l'histoire ancienne chinoise, cela m'a permis d'en savoir un peu plus et de passer un excellent dimanche sous le soleil de Montréal.

Grande ville typiquement américaine, Montréal dénote un peu avec le reste du Québec. Plus d'un québécois sur deux vit d'ailleurs dans la métropole! Plus cosmopolite que le Québec des régions, Montréal est une ville partagée en deux zones anglophone et francophone. Le musée des Beaux-ArtsNul doute que l'identité québécoise se perd un peu au milieu de cette foule à moitié anglophone et originaire des quatre coins du Monde.

Néanmoins, la ville présente tous les attraits d'un grand centre urbain, avec festivals, musées, cinémas, restaurants variés, parcs, centre de loisirs, vie sportive, lignes de métro, etc...

Le choc avec le Bas-Saint-Laurent et même Québec est assez rude malgré tout, et encore, on est loin du niveau de Paris quant à la surpopulation et le niveau d'embouteillage. Au final, Montréal l'été est une ville bien agréable avec ses parcs immenses et ses boutiques attrayantes, pour bien en profiter et ne pas en perdre une goutte, nous avons pris le temps avec Denise et Raynald de nous attarder après le musée sur la terrasse d'un restaurant (indien) de la rue Crescent.

Pour terminer cette semaine bien chargée, juste quelques mots concernant ma participation aux vingt ans de "Place aux jeunes Kamouraska". Organisme régionale qui aide les nouveaux arrivants dans leurs démarches d'installation. L'objectif étant de peupler les régions où les besoins en main d'oeuvre sont énormes et d'occuper le territoire. Ce rendez-vous a tenu toutes ses promesses et c'était aussi l'occasion d'étoffer son réseau de contacts ou rencontrer des élus locaux. L'évènement s"est terminé par un concert d'un groupe de musiciens du cru très talentueux. Originaires de Rivière Ouelle, commune limitrophe de La Pocatière, ils manient parfaitement instruments à cordes et claviers, me rappelant qu'il n'y a pas longtemps moi aussi, je n'étais pas si mauvais avec une guitare dans les mains...Bravo donc à ce groupe québécois pour la création musicale et l'interprétation, leur place sur ce blog n'est pas usurpée, je vous invite à écouter un morceau de leur (premier) album....

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

G
<br /> Hello!<br /> Je viens de rattrapper mon retard dans la lecture de tes aventures outre-atlantique... Et je suis ravie de voir que tu prévois des chambres d'amis dans votre futur logement!! Je note aussi que la<br /> livraison d'expressos et de croissants sera assurée... c'est formidable!<br /> En attendant de te voir "en vrai" le mois prochain; des bises de nous 4 (et non, nous ne sommes toujours pas 5... mais n'avons jamais été aussi près du but!!!)<br /> A bientôt<br /> Gaëlle<br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> Hello Gaëlle,<br /> <br /> <br /> J'ai eu quelques infos d'Europe me confirmant que les choses se précisaient pour vous...Cela me fait très plaisir de savoir que tout va bien et j'aurai une pensée pour vous tous dans<br /> quelques jours. Et bien oui tu vois, nous ne faisons pas dans la demi-mesure en Amérique...c'est un cliché bien connu! Je préfère être prévoyant et je voudrais surtout qu'on reçoive nos amis<br /> et notre famille dans de bonnes conditions. Quant au choix du quartier...un français reste un français, du bon pain bien comme chez nous et un bon café à l'italienne, que demande le peuple?<br /> On ne se refait pas! Vous serez bien sûr les bienvenus au Québec dès que vous déciderez de venir, avant cela, on se verra sûrement fin juillet pour mon retour en France. Je vous<br /> embrasse tous bien fort et je suis de tout coeur avec toi pour la dernière ligne droite, à bientôt!<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : RADIO-QUEBEC
  • : Arrivé au Québec le 20 mars dernier, je souhaite partager mes impressions sur cette expérience de vie et donner des nouvelles à mes proches et à mes amis.
  • Contact

Liens