Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juin 2014 2 03 /06 /juin /2014 04:57

Trois ans au Québec! Que le temps passe vite! Bientôt l'heure du bilan...Tant de souvenirs et d'anecdotes comme un héritage... Que de découvertes, de belles rencontres, d'émotions partagées, de tristesse, de joie, de doutes, de certitudes, de sentiments mêlés, de remise en question, de séparations, de retrouvailles, de défaites et de victoires personnelles...Une tranche de vie en somme avec toutes ses contradictions et son lot de surprises.

Doit-on vraiment clore le chapitre et refermer le livre définitvement? Non heureusement! Rien n'est jamais vraiment terminé dans la vie, on ne repart jamais à zéro comme je le pensais, tout n'est que prolongements, on tourne des pages au rythme d'épisodes heureux et malheureux, et on garde son expérience comme des bagages que l'on amène avec soi. Un autre enseignement que j'ai compris récemment...

Petit flashback en dix clichés sur cette expérience aussi enrichissante que passionante...

1- des questions, des angoisses, des doutes au moment du départ

Le 20 mars 2011 j'ai 36 ans, je quitte ceux que j'aime dans le matin froid parisien avec beaucoup de chagrin, un dernier coup de fil émouvant de Pascal et je m'envole vers cette mythique Amérique qui m'appelle depuis mille ans, sans promesses de réussite ni aucune certitude...Pris de panique comme jamais, je commence à mesurer les conséquences de ma décision et j'ai de sérieux doutes quant à ma capacité à tenir le coup et à me débrouiller seul dans un pays que je ne connais finalement très peu...Je viens surtout de réaliser que ce qui compte par dessus tout dans la vie, au-delà des frontières, c'est ceux qu'on aime. Je mesure concrètement la portée de ce que je suis en train d'éprouver, je ne l'avais honteusement qu'à peine éffleuré jusqu'alors. C'est une belle première leçon! Fallait-il cela pour apprendre?

2- non Stéph, t'es pas tout seul (et tu ne l'as jamais été)!

L'accueil de Raynald et Denise et bien sûr de leurs enfants...La chaleur, les sourires, les bons conseils, les discussions de fin de soirée, l'accueil de Carlos et de sa femme, le bon vin et les soupers plus exquis les uns que les autres, Victoriaville et surtout les doutes dissipés, l'extraordinaire croyance que tout va fonctionner, je souffle sur les braises pour qu'elles prennent... Merci, merci mille fois...Les longues marches dans Québec, les dépôts de CV du matin, immigration Québec, le tournoi de soccer de l'OFII, le bus, la place Jacques Cartier et le Jardin Mobile...Les coups de fil pour trouver un job, mon permis de conduire, mon contrat de travail, Wilfried Hamel, une grosse galère le premier jour de boulot, monsieur Pelletier, ma plaque et ma Ford!

3- La Poc et les premières retrouvailles

Sabine et les enfants fin mai, dans notre bulle pendant 10 jours, le soleil du matin du vieux Québec, la fenêtre de la rue d'Auteuil, la vieille, les homards...Mes premiers pas à La Poc, Jérôme et Cholé, Séb, Marcel, Paule, Richard...Ma petite chambre, les matins en tête-à-tête avec moi-même, l'Irish Spring, la première nuit sans couette ni draps, une autre nuit complètement blanche, le beurre de cacahuètes, les assiettes en plastique, les sonneries anti-feu, le Métro, les moustiques!

4- Tu vuoi fa' l'americano!

Mon premier retour en France, les larmes de la Part-Dieu, la fierté dans les yeux de papa et maman, l'americano, mamie Juju, le déménagement, Pascal et Fabrice, les vacances à Aix, la voiture de Daniel, Paolo dans le chariot de bagages à Marseille, l'arrivée au Québec en famille, nos premiers pas, le bus jaune, les fournitures scolaires, les lunchs, les écarts de températures dans une même journée, le ciel du Canada et les couchers de soleil, les ballades le long du Saint-Laurent, les piques-niques sur la montagne du collège, l'appart, Paolo dans Zellers, Elisa et ses meritas, Sainte-Luce, calinou, le bateau de Jérôme, Edmunston et les moustiques un jour de pluie, les papillons, le resto sur la route au coucher du soleil...

5- L'hiver vous l'avez voulu, vous l'avez eu!

Le Centre Bell avec Raynald, Noël ensemble, Montréal et le jour de l'an avec les M&M's, Kamouraska -40, les chutes de Montmorency et de Marie, Noël à la Réunion, les cours de ski, le Centre Bombardier le dimanche soir, la Star'Ac...La voiture bloquée par la neige dans la cour, chez Francine, le sapin, les boulettes, les pop corns, le job de Sabine, le Burger King, le KFC, les sandwichs au homard, les cabanes à sucre, l'île d'Orléans...

6- Les beaux et moins beaux jours

Les USA la première fois, le Texas steackhouse, le Cosmos avec Stéphane, les grands drapeaux, le skype avec maman dans l'hotel de Plattsburgh, les magnolias, le lac de l'Est et celui de Pohénégamook, le Super C de Rivière-du Loup, Karine et Evelyne, les animaux écrasés sur les routes, la visite de monsieur et madame Papillon, le spectacle de classe de Paolo, les parties de basket en famille à l'école, le festival de St-Antonin, les bélugas, les vacances à San Remo, les Trois-Accords, la mer, le resto à Cinzano, le Mont-Cenis, la séparation, la reprise avec les boules, les samedis et les jours fériés au boulot, les fous rires avec Jérôme, le Saint-Louis, le billard, les RO, les râclées et les premières victoires...Mario, Roger, Clément, Frank, Michel, Cindy, Hayat et les autres...Et encore Richard, la Coors Light et la Molson Ex...Les colis surprises de Sabine et des enfants, le golf, l'anniversaire d'Elisa, l'arrivée surprise à l'école primaire, le platre de Sabine, les vestiges romains de Chaponost, la départementale, Noël ensemble...et le retour encore une fois!

7- Allers-retours encore et encore!!!

L'anniversaire de Paolo au boowling, les caramilks et le sirop d'érable, le resto japonais de Pierre-Bénite, l'aller-retour Québec-le Bic, la famille de Raynald, la visite de Pascal, celle de Daniel, le smoked meat avec Pascal à Montréal, le barbecue à 23 heures, le gâteau au sirop d'Erable et le Mountain Dew, la tablette, le Buro, les bigs shots de billard, la pluie du mois de juin, St-Jean-Port-Joli le soir, les beaux sourires. Montréal, le Subway, William Deslauriers et Flo-Rida, la Floride tous ensemble, Paolo dans la voiture en écoutant Alex Clare, Washington avec Elisa, la Géorgie, la plage, les petits-déjeûners, la plantation, les piscines, les dauphins de Captiva, les orages, le tatou, le périple du retour, les 5 heures du mat' dans la grisaille, le foot et la pétanque en famille, la ferme Cybelle, la Crême-rit, le lac St-Pierre avec Richard, Josée et sa famille, le ciel étoilé de Mont-Carmel, Louis-Charles, puis reséparation...Puis re-les boules...Et bien sûr la longue route du retour sous la pluie...

8- dernier Noël avec papa

Ma prise de tête décalée pour une rallonge de table, Noël avec le papa de Rose, le dernier tous ensemble, le furby de Maria, l'après-midi avec les petits autour de papa à l'hôpital, la cafèt avec Pino et Joëlle, les cousins et cousines, papa et moi et nos Adieux, notre triste Jour de l'An...

9- le jour d'après

Le coup de fil de Sabine au petit matin, le lift improvisé de Jérôme jusqu'à Montréal, ma grosse colère complétement hors sujet en arrivant à Lyon,  la 307, le boulot à distance, Paolo et Elisa le matin, les muffins et les oeufs, le notaire avec maman, les câlins d'Elisa et Paolo, et encore l'avion! Plus claqué et décalé que jamais...Les matins à Satolas avec Sabine et Roissy avec Pascal, la carte du CM qui ne marche plus, la ronflette dans l'Orléans Express et Jérôme à la gare routière de Ste-Foy. La reprise, les messages de soutien des amis, le pot de fleur, les lasagnes, la guitare, l'Opéra, la voute célèste et la chaleur de St-Roch en plein hiver, Jean-Pierre, Louise-Marie, le Dagu', les séries, le Canadien, Patrick, le musée des civilisations, le coucher de soleil de Lévis...Les sushis...La fin du bail, de Vidéotron, la vente de la voiture et la préparation du retour.

10- Epilogue

Me voilà presque arrivé au bout de mon périple, mais, de nature optimiste, j'aime penser qu'il y aura une continuité. Qu'en penserait au fait le Stéphane de mars 2011? Honnêtement il aurait du mal à y coire! Peut-être même qu'il ne se reconnaîtrait pas! En ce sens, je suis très satisfait du chemin parcouru, même si je n'ai pas trouvé cette utopique plénitude et ce bonheur absolu derrière lequels tout homme moderne court en ce début de millénaire. Qu'importe? J'ai trouvé autre chose comme le sentiment de s'être bonifié, j'ai acquis d'autres certitudes, en ai perdu aussi quelques unes en chemin, et si tout n'a pas été simple, c'est qu'il doit sûrement y avoir un coût à tout. Aussi, il y a bien eu des échecs personnels et cette terrible et douloureuse épreuve de vivre loin des siens.

Finalement, que suis-je venu chercher au Canada? Une vie meilleure pour ma petite famille? Réaliser un rêve? Certainement, mais peut-être aussi plus égoïstement, une sorte d'accomplissement de soi. Serais-je parti un peu inconsciemment à la recherche de moi-même?...Pour répondre à cette curieuse question: "qu'est-ce que je vaux en tant qu'homme"? L'une des plus belles richesses que j'ai trouvé ici, c'est peut-être un début de réponse à celle-ci. Ma reconnaissance éternelle au Canada et aux canadiens pour m'avoir aidé dans cette quête.

Je suis donc heureux et excité de rentrer en France, recommencer une nouvelle vie, me retrouver parmi les miens avec un autre bagage, un autre vécu et quelques rides (et cheveux blancs) en plus...

Il est temps maintenant que le train de la paix me ramène à la maison*; mon pays ce n'est pas un pays, mon pays c'est la France, le Québec, le Canada, l'Italie, la Tunisie, le Monde...Riche, inconsciente et belle aventure dont je me souviens!

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : RADIO-QUEBEC
  • : Arrivé au Québec le 20 mars dernier, je souhaite partager mes impressions sur cette expérience de vie et donner des nouvelles à mes proches et à mes amis.
  • Contact

Liens